STOP Intersex Genital Mutilations in Children's Clinics!

To content | To menu | To search

Mutilations Génitales Intersexes en France: CEDAW Déclaration ONG, 04.07.2016

>>> English 

Photo: Daniela Truffer (StopIGM.org) prononçant le déclaration pendant la réunion des ONG avec le Comité
pour l'élimination de la discrimination à l'égard des femmes (CEDAW) au Palais des Nations, Genève 04.07.216

StopIGM.org: Déclaration ONG Orale CEDAW France, 04.07.2016 | PDF 

IGM = Violence in Health Care Settings, NOT 'Controversy' or 'Debate'!Daniela Truffer:  « Je suis co-fondatrice de StopIGM.org, personne intersexe et survivante de procédures stérilisantes involontaires et de chirurgie génitale, parlant au nom de mes pairs français.

Les Mutilations Génitales Intersexes en France ont été considérées par CRC et par CAT comme “mauvais traitements” et “pratique préjudiciable”, se référant à la Recommandation générale conjointe CEDAW/CRC.

Comme prouvé dans notre rapport ONG thématique [1], en France, toutes les formes de pratiques MGI sont toujours préconisées par des corps médicaux publics, notamment par la Haute Autorité de Santé, qui prescrit l'amputation partielle du clitoris sur des enfants intersexes “dans les premiers mois de vie”. Les pratiques MGI sont payées par l'assurance de santé publique, et sont perpétrées dans des hôpitaux pour enfants, universitaires et régionaux publics, et cela en toute impunité.

En France jusqu'à aujourd'hui il n'y a aucune loi qui protège les enfants intersexes de ces mutilations quotidiennes. Le gouvernement français refuse de reconnaître que c'est une question qui concerne les droits humains, et celui-ci encadre les MGI comme “questions médicales complexes” qui sont mieux reglées par “l'expertise médicale” des auteurs, qui à leur tour rejettent complètement les critiques des droits humains comme, je cite, “injuste” et “contre-productif”.

Jusqu'à aujourd'hui, au lieu de supprimer les pratiques MGI, le gouvernement français insiste pour se concentrer uniquement sur des questions d'état-civil et d'identité de genre, questions marginales pour les enfants intersexes.

J'aimerais donc inciter le comité à poser ces questions directes sur les MGI à la délégation française, et qu'il rappele sévèrement les obligations de la France, notamment :

  • “d'interdire explicitement en droit” les pratiques de MGI

  • d'assurer que “les auteurs de ces pratiques (et leurs complices) répondent de leurs actes”

  • de garantir que “les enfants exposés aux pratiques préjudiciables” aient “accès sur un pied d’égalité aux recours juridiques et à des réparations appropriées suite à ces opérations”,

  • “notamment pour ce qui est de surmonter les obstacles juridiques et pratiques à l’institution de procédures, comme les délais de prescription”

Merci. »

[1]  http://intersex.shadowreport.org/public/2016-CEDAW-France-NGO-Zwischengeschlecht-Intersex-IGM.pdf

Voi aussi:
MGI = "Pratique Préjudiciable" + "Violence": UN-CRC réprimande la France

Mutilations Génitales Intersexes: La France questionnée par UN-CRC
 La Ministre Bloque et Detourne - Transcriptions des Questions et Réponses MGI  
MGI = "Traitement Inhumain" + "Torture": UN-CAT réprimande la France
Le Comité de l' ONU contre la Torture questionne la France sur les MGI - Transcriptions
Mutilations Intersexes : « Seule la peur du juge va bouger les choses »
 
« En France, aucune loi protège les enfants intersexes des mutilations quotidiennes »
Comuniqué de Presse de l'ONU aborde les Mutilations Génitales Intersexes en France
« Les médecins français consciemment la question des droits des enfants intersexes »
C'est pourquoi le Comité contre la Torture va condamner la France pour les MGI

Zwischengeschlecht.org on Facebook

Intersex Genital Mutilations • 17 Most Common Forms
Human Rights Violations Of Children With Variations Of Sex Anatomy
IGM – Historical Overview  What is Intersex?  How Common are IGMs?
>>> Download PDF (3.65 MB)     >>> Table of Contents

Zwischengeschlecht.org on Facebook

Eliminating IGM practices by holding the perpetrators accountable via well-established applicable human rights frameworks, including Inhuman Treatment and Harmful Practices – Presentation @ UN expert meeting on Intersex Human Rights

>>> Download PDF (831kb)

Published on Wednesday 6 July 2016 by seelenlos